BIBLIOTHÈQUE
Audoly, Christian Christian Audoly
France France
Compositeur
13 Partitions - 14 MP3




Adele pour guitare
Partitions guitare de Adele.



"Depuis 20 ans nous vous fournissons un service gratuit et légal de téléchargement de partitions gratuites.

Si vous utilisez et appréciez Free-scores.com, merci d'envisager un don de soutien."

A propos / Témoignages de membres

Partitions Guitare Guitare seule (notation standard) Christian Audoly
Requiem

Requiem "L'ouvrier de la 12ème heure" - version guitare solo
Christian Audoly




Annoter cette partition
Notez le niveau :
Notez l'intérêt :

VoirTélécharger PDF : Requiem 2 - version guitare solo (16 pages - 1.31 Mo)452x
Maintenant que vous eu cette partition en accès libre, les artistes membres attendent un retour de votre part en échange de cet accès gratuit.

Merci de vous connecter ou de créer un compte gratuit afin de pouvoir :





laisser votre commentaire
noter le niveau et l'intérêt de la partition
attribuer un coeur (et participer ainsi à l'amélioration de la pertinence du classement)
ajouter cette partition dans votre bibliothèque
ajouter votre interprétation audio ou video
Connectez-vous gratuitement
et participez à la communauté Free-scores.com
EcouterTélécharger MP3 : Introitus 137x 417x
Kyrie
Télécharger MP3 (5.25 Mo) : interprétation (par Audoly, Christian)130x 153x
Méditation
Télécharger MP3 (6.16 Mo) : interprétation (par Audoly, Christian)131x 145x
Sanctus
Télécharger MP3 (3.02 Mo) : interprétation (par Audoly, Christian)84x 90x
Agnus
Télécharger MP3 (2.74 Mo) : interprétation (par Audoly, Christian)59x 132x
Supplique (psaume)
Télécharger MP3 (7.33 Mo) : interprétation (par Audoly, Christian)146x 134x
Minuit (final)
Télécharger MP3 (6.62 Mo) : interprétation (par Audoly, Christian)101x 114x

Compositeur :Christian AudolyChristian Audoly (1960 - )
Instrumentation :

Guitare seule (notation standard)

Genre :

Contemporain

Date :2012
Droit d'auteur :Copyright © Christian Audoly
Commentaires sur le Requiem « L’ouvrier de la douzième heure »:

Imaginons une personne arrivée à sa « douzième heure » c'est-à-dire à l’heure de son décès, et qui réalise soudainement qu’au bilan sa vie s’est déroulée de manière vaine, sans avoir suivi les enseignements des Evangiles. Cette personne cherche à faire amende honorable, exprime ses regrets, mais n’est-il pas trop tard ? En effet, la parabole des ouvriers de la onzième heure de l’Evangile selon Saint Mathieu indique que Dieu, dans sa bonté, accueille toutes les âmes prêtes à le suivre, même si cela survient tardivement (à la onzième heure), au risque de déplaire aux adeptes de la première heure. Mais qu’en est-il pour des adeptes de la douzième heure ? Le doute est permis (ou du moins je me le suis permis). C’est ce que cherche à exprimer ce « Requiem ».

Cette pièce, qui utilise souvent de sombres tonalités de Ré mineur et Sol mineur, est écrite normalement pour guitare et chant, avec des paroles un peu modifiées par rapport au « texte standard » d’un requiem. Des variantes sont développées, dont celle-ci pour guitare solo.

Le morceau d’introduction « Introitus » démarre de manière énergique, l’objectif étant de « réveiller le mort » pour qu’il puisse faire face avec lucidité à sa situation. Dans le « Kyrie », il apparait des tonalités dissonantes liées à l’utilisation de « gammes de tons ». La « Méditation » est une partie en guitare solo, de tonalité très sombre, à l’image du déroulement supposé de la vie de l’intéressé. Le « Sanctus » est plus animé, avec une partie en tonalité de Ré majeur. L’ « Agnus » reprend une tonalité de Sol mineur avec une introduction et une coda accusatrices. La « Supplique » est en fait une sorte de psaume, avec un refrain et trois couplets entrecoupés de parties instrumentales. Le tempo est soutenu, et dans la version avec chant, les paroles expriment un profond désespoir avec toutefois l’espérance de la clémence divine. Le morceau final, écrit pour guitare solo et intitulé « Minuit », débute par « 12 coups d’horloge » comme pour sonner le jugement dernier. Il oscille ensuite entre différentes tonalités, afin de traduire l’incertitude liée au thème de cette pièce. Cependant, à la fin, la tonalité bascule sur la même tonalité que celle utilisée au début de l’ « Introitus » et le morceau se termine sèchement par un accord de Ré mineur.
Ajoutée par christian-audoly, 01 Fév 2015

Matériel & Partitions
Cordes pour guitare flamenco

0 commentaire



Signaler




Boutiques pour GUITARE

Partitions & Méthodes
Voir aussi les partitions digitales

Accessoires & Instruments
Voir aussi les idées cadeaux